Pour continuer, identifiez-vous (Nia et mot de passe)

Retour Accueil

VILLA ET JARDINS EPHRUSSI DE ROTHSCHILD A SAINT JEAN CAP FERRAT CATEGORIE ADULTE Agrandir l'image

Villa et Jardins Ephrussi de Rotschild

Saint Jean Cap Ferrat

Du côté de Saint-Jean-Cap-Ferrat, c'est la magnifique Villa Ephrussi de Rothschild qui accueille son annuelle fête des roses et des plantes.

Après achat, vous avez 3 mois pour utiliser vos billets. Le billet est non daté : vous y allez le jour de votre choix (pas de restriction).


Vos billets sont transmis à La Poste sous 48 heures, s'ajoute à cela le temps nécessaire pour que la Poste distribue votre courrier.


Stock restant : 19 Produits

Billets Tarif Nombre
 Jeune 7 à 25 ans
   
 Adulte
   
 Promo Catégorie Adulte - valable jusqu'au 31/12/2021
   
Total produits: 0
Total
0,00 €

Le lieu

  • Villa Ephrussi de Rothschild

    06230 Saint Jean Cap Ferrat


    Itinéraire

En savoir plus

"Par sa naissance puis par son mariage, Madame Ephrussi devait devenir l'une des plus grandes collectionneuses de son siècle. Fille du baron Alphonse de Rothschild, elle grandit à l’hôtel de Talleyrand et au château de Ferrières où elle s'initie à l'art grâce aux fabuleuses collections d’Alphonse de Rothschild. Dès 1863, ce dernier acquit en particulier L’Astronome de Vermeer alors que le peintre n’a pas encore été redécouvert.
En 1883, elle épouse Maurice Ephrussi (« Frousse », comme elle le surnommera). Elle entre alors dans une famille de merchant-bankers (banquiers et exportateurs de blé) originaire d'Odessa, eux-mêmes collectionneurs et amis des Rothschild. Un des cousins de son époux n'est autre que Charles Ephrussi, mécène des impressionnistes.
Pour la construction de la Villa, elle s'adjoint les talents de tous les experts et marchands, amis de la famille. Un conseil d'excellence efficace, à en juger par les pièces exposées ici. La prospection, à travers le monde commence, jubilatoire et élitiste. Les recherches portent leurs fruits : la baronne fait parvenir par le train de Beaulieu des oeuvres qu'elle sélectionne sur le quai de la gare. Petite anecdote : un jour, elle achète les ruines d'une chapelle pour ne garder qu'une fresque !
Au cours de ses pérégrinations, elle affirme, outre sa passion pour l'art, son amour de la nature. Vérone, Florence, Venise entre autres, des jardins exotiques aux déserts, tout la fascine. Et naturellement, de la même façon qu'elle s'entoure d'oeuvres d'art, elle recrée dans la Villa un cadre propre à répondre à son insatiable curiosité.
La baronne séjourna une dizaine d’hivers dans ce palazzino mais cessera d’y habiter après la mort de son mari en 1916. Elle s'éteint en 1934 à l'âge de 70 ans, léguant sa propriété à l'Académie des Beaux-Arts. La Villa est entourée de neuf magnifiques jardins ornés de colonnades, de cascades, de bassins, de parterres fleuris, d’allées ombragées et d’arbres aux essences rares : jardins florentin, espagnol, à la française, exotique, lapidaire, japonais, provençal, roseraie et enfin jardin de Sèvres.
La réalisation des jardins nécessita cinq ans de travaux, de 1907 à 1912. Comme pour la Villa, elle a fait appel à des personnalités de renom comme Harold Peto (dont on trouve trace des plans au musée de la villa). Paysagiste fort prisé en Europe et aux États-Unis, il a bâti sa réputation sur la création de jardins d'inspiration classique. Senteurs et splendeurs des essences, diversité des plantations ravissent le visiteur, étonné et charmé par tant de magie végétale. Pénétrer dans cet Eden, c'est embarquer pour un voyage autour du monde. Une croisière transatlantique."

 



Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Vous devez être pour poster un commentaire!